Cette sensation de vide et de trop plein à la fois... Je l'ai trop souvent ressentie ...alors aujourd'hui j'ai choisi de deverser ce vide en moi....

J'ai 34 ans et aussi loin que je me souvienne, j'ai toujours ressentie ce vide, ce malêtre qui m'empêche d'avancer, de vivre pleinement... Je ne me sens ni trop malheureuse, ni pleinement heureuse, ni moche, ni belle, ni nulle, ni talentueusé juste moyenne et vide ... Mais quelque part, je ne me sens pas le droit de ressentir cela ! Cela fait tellement égoïste, enfant gâtée de cette génération d'insatisfaits! J'ai un homme, un job, une famille, des amis ... Et pourtant ça ne suffit pas ...

Je me suis toujours sentie mal dans ma peau, mal dans ce corps que je ne reconnais pas comme faisant partie de moi ....Je suis passée par toutes les phases : de rondelette à carrément obèse, sans jamais avoir réussi à me stabiliser ... Je ressens ce corps comme quelque chose qui ne m'appartient pas. Il est là, je le subis, mais je ne le reconnais pas, je ne l'assume pas...

Quand je me regarde dans le miroir, je vois un visage, un regard, un sourire et cette enveloppe qui m'entoure, qui me recouvre ... Ce corps étranger, je n'ai jamais su me l'approprier, en prendre soin comme j'aurai dû. Je la maltraite encore et toujours, et il me le rend bien.... Je croyais en avoir fini avec ça ... Mais aujourd'hui je continue à me remplir, à m'empiffrer, peut être pour étouffer, faire taire ce sentiment. Et de temps en temps je me purge ... Quelle horreur de penser qu'à mon âge, je réagis encore comme une adolescente en manque de reconnaissance ou d'affection...regime, nutritionniste, psychiatre... tous ces mots je ne les connais que trop bien, mais je n'ai toujours pas trouvé la clé... 

Mon dieu, comme je deteste me sentir comme cette grosse chose faible et pathétique ... 

J´ai tellement l'impression de manquer de courage pour prendre les choses en main, pour changer tout celà, mais je n'ai pas trouvé le mode d'emploi...

Insatisfaite chronique, je n'ai pas le sentiment de vivre mais juste de survivre, de passer à côté de ma vie... Je me sens comme coincée dans le corps d'une autre, dans la vie d'une autre...tout en faisant bonne figure auprès de mon entourage. 

Je ne sais pas pourquoi j'ai décidé d'écrire surtout pour parler de cela ... lorsque j'imaginais créer un blog, je pensais parler photo, beaute tips, bouquins, ciné... Mais aujourd´hui il n'y a que ça qui sort... Mes états d'âme... Et mon dieu, que je trouve ça ennuyeux ....